Ca n'existe pas !

L’importance des probiotiques pour la flore intestinale

Les intestins ont pour fonction d’absorber les nutriments dans les aliments. Ils jouent donc un rôle prépondérant dans le processus de digestion. On y trouve des milliards de bactéries (probiotiques) qui forment ce que l’on appelle « mircobiote intestinal » ou flore intestinale. Il s’agit d’un véritable écosystème qui protège le corps de certains pathogènes. On vous parle de tout ce qu’il faut savoir sur ces microorganismes. 

Les rôles des probiotiques  

Les probiotiques jouent plusieurs fonctions au niveau de la flore intestinale. En premier lieu, ces microorganismes forment une barrière impénétrable pour les pathogènes. Ainsi, ils préviennent certaines maladies infectieuses comme les gastro-entérites ou encore les ulcères. Ils jouent donc un rôle important au niveau de l’immunité en général.

En second lieu, les probiotiques arrivent aussi à neutraliser les produits toxiques que l’on ingurgite. Certains aliments se composent de molécules dangereuses pour la santé. Le microbiote intestinal peut les rendre inopérantes. 

En dernier lieu, les probiotiques facilitent le transit intestinal. En effet, un microbiote sain dans les intestins aide à décomposer les aliments en nutriments. Il facilite ainsi la digestion et réduit les risques de diarrhée ou de constipation. 

Pour en savoir davantage sur les probiotiques, consultez cette page www.nicolas-aubineau.com.

Les facteurs qui perturbent la flore intestinale 

Des milliards de probiotiques vivent en symbiose dans les intestins. Cet équilibre peut être troublé par plusieurs facteurs comme : 

  • Une alimentation déséquilibrée (plat pauvre en fibre, du fast food ou de l’excès de sucre) 
  • Une consommation importante d’alcool 
  • Des voyages avec des changements trop importants du climat 
  • Une prise de médicaments (antibiotiques, laxatifs, AINS, corticoïdes…) 
  • Une modification de la production d’hormone 
  • Une présence de maladie auto-immune (MICI, Maladie de Crohn…)

En cas de déséquilibre du microbiote intestinal, des symptômes plus ou moins importants peuvent apparaitre comme des douleurs gastriques, des diarrhées, des selles irrégulières ou encore des ballonnements. D’autres signes peuvent aussi indiquer l’altération de la flore intestinale comme la présence d’une colopathie fonctionnelle. 

Voyager et changer de climat de manière trop abrupte
Voyager et changer de climat de manière trop abrupte

Les solutions pour préserver le microbiote intestinal

Pour prévenir la destruction ou restaurer la flore intestinale, il convient de prendre des probiotiques. On peut en trouver facilement sous forme de compléments alimentaires dans les pharmacies. À titre informatif, ils ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, aussi il faut se tourner vers les complémentaires santé pour espérer un remboursement. Jetez un oeil au site de la MAAF ou de la MAIF, par exemple, pour en savoir davantage sur les autres services proposés par les assureurs.  

Le secret pour éviter un déséquilibre de la flore intestinale est assez simple : il faut respecter une bonne hygiène de vie. En d’autres mots, veillez à 

  • Manger sainement (beaucoup de légumes et de poissons).
  • Faire de l’activité physique régulièrement 
  • Diminuer la consommation d’alcool et de tabac 
  • Bien dormir afin de diminuer la survenance du stress 
  • Limiter la prise des médicaments (AINS, antibiotiques…) 

En résumé 

Les probiotiques restent très importants surtout pour se protéger de certaines pathologies. En plus, ces microorganismes stimulent également le système immunitaire. Il est donc conseillé d’en prendre régulièrement. Mais pour éviter les erreurs d’appréciation, consultez d’abord un médecin ou un nutritionniste avant de suivre une cure à base de probiotique.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.