Ca n'existe pas !

Quel est le rôle du calcium dans l’alimentation ?

​Le calcium est un élément essentiel au bon fonctionnement du corps humain. Le rôle du calcium dans l’alimentation est multiple. C’est le matériau de base des os et des dents, mais aussi un activateur essentiel de nombreuses enzymes impliquées dans le processus de coagulation du sang. Le calcium régule le fonctionnement du système nerveux et affecte le travail des muscles et la sécrétion d’hormones.

Qu’est-ce que le calcium ?

Le calcium est le métal le plus abondant dans le corps humain. Son poids dans votre corps peut atteindre 2% de votre masse corporelle. Environ 99% du calcium de l’organisme se trouve dans les os et les dents.

Le calcium contribue au bon fonctionnement des systèmes circulatoire, squelettique et musculaire. Il est particulièrement nécessaire aux enfants en phase de croissance rapide, c’est-à-dire de 8 à 9 ans, et pendant toute la période de l’adolescence. Il est très important de remédier à toute carence en calcium chez les enfants.

Une carence en calcium peut entraîner des défauts de posture, des problèmes de coagulation sanguine, des déformations et une fragilité accrue des os, ainsi que des caries. Chez les nourrissons, une carence en calcium peut entraîner une dentition et une marche tardives. 

Le calcium est essentiel au bon développement du fœtus. Les futures mamans doivent donc prendre soin de la bonne quantité de cet élément dans leur alimentation. Leurs besoins en calcium sont de 1000 à 2000 mg par jour.

Quel est le rôle du calcium ?

En se liant au phosphore (P), le calcium (Ca) assure une fonction structurale du corps. En fait, les 2 sels se rejoignent et cristallisent en formant l’hydroxyapatite. Ce dernier est un sel minéral complexe déposé de manière ordonnée grâce à l’orientation de certaines protéines conjonctives spécifiques (matrice extracellulaire). L’hydroxyapatite donne forme et structure aux os, et donc au squelette.

Le calcium est un bloc de construction, principalement des os et des dents, mais aussi des vaisseaux sanguins, des ongles et des cheveux. Il participe à la régulation de la contractilité des muscles squelettiques, des muscles cardiaques et des muscles lisses. Le calcium influence la conductivité des stimuli nerveux avec la participation de canaux ioniques et d’enzymes dépendant de la concentration en ions calcium. 

Le calcium est indispensable au bon fonctionnement du cœur et de tout le système vasculaire. De plus, il régule l’équilibre hormonal et métabolique. Il participe à l’activation et à la sécrétion d’hormones et de neurotransmetteurs, et induit de nombreux processus métaboliques à l’intérieur des cellules. Le calcium influence aussi le déroulement des processus inflammatoires, la coagulation sanguine, la pression artérielle et la perméabilité des membranes cellulaires.

Le calcium joue également un rôle dans les processus immunitaires et régénératifs de l’organisme. Il affecte la mobilité des macrophages et la synthèse des anticorps. Il joue également un rôle dans l’activité des spermatozoïdes et est essentiel dans le processus de fécondation de l’ovule. Le calcium contribue également à la prévention et au traitement de maladies telles que l’obésité, le diabète, l’hypertension et certains cancers.

rôle du calcium

Quels sont les besoins de l’organisme en calcium ?

Les besoins quotidiens en calcium varient avec l’âge. L’apport journalier recommandé est de :

  • 700 mg pour les enfants de 1 à 3 ans,
  • 1000 mg de 4 à 9 ans,
  • 1300 mg de 10 à 18 ans,
  • 1000 mg de 19 à 65 ans.

Dans le cas des femmes enceintes et allaitantes, il est de 1300 mg lorsque la femme a moins de 19 ans et de 1000 mg lorsqu’elle a plus de cet âge.

Quels aliments contiennent le plus de calcium ?

La nourriture est la principale source de calcium pour l’homme. Le calcium le plus digeste provient du lait et des produits laitiers. Car ces produits contiennent du lactose, qui augmente l’absorption du calcium. Les produits laitiers se caractérisent également par un rapport calcium/phosphore approprié (1 : 1). Il est recommandé aux personnes intolérantes au lactose de consommer à la place du lait des produits laitiers dans lesquels une partie du lactose a été décomposée. Ces produits comprennent les boissons fermentées (kéfir, yaourt) et les fromages présure affinés. Mais en raison de sa teneur élevée en graisses et en cholestérol, vous devez consommez le fromage avec modération.

Le poisson en conserve et le poisson fumé, en particulier ceux consommés avec des arêtes, sont également de bonnes sources de calcium. Certains produits végétaux (haricots, persil, épinards, noix) contiennent également des quantités importantes de cet ingrédient, mais il n’est pas aussi bien absorbé que dans le lait et les produits laitiers. 

Les éléments suivants sont responsables de la faible absorption du calcium des produits végétaux :

  • l’acide oxalique (que l’on trouve par exemple dans l’oseille et les épinards), 
  • les phytates (produits céréaliers),
  • certaines fractions de fibres alimentaires. 

Une bonne utilisation du calcium provenant de l’alimentation est également rendue difficile par les graisses et les grandes quantités de phosphore. Certains aliments contiennent des substances qui augmentent l’absorption du calcium, comme le lactose, la vitamine D, la lysine, l’arginine, l’inuline, les fructo-oligosaccharides et l’acide citrique.