Valeur nutritionnelle d’une poire : calories, protéines, …

Savoureuse et nutritive, la poire est un fruit sucré avec un centre fibreux. Elle est riche en antioxydants, en flavonoïdes et en fibres alimentaires. Fruit à la valeur nutritionnelle exceptionnelle, une poire crue contient 84% d’eau, 15% de glucides ainsi que des quantités infimes de protéines et de lipides. 100 g de ce fruit fournissent 57 calories. Combinée à une alimentation saine, la consommation de ce fruit peut aider à perdre du poids et à réduire le risque de cancer, d’hypertension, de diabète et de maladie cardiaque. Cet article fournit une analyse de la valeur nutritionnelle de la poire, ainsi qu’une analyse approfondie de ses bienfaits possibles pour la santé. Il couvre également la manière d’en intégrer davantage dans votre alimentation et les risques potentiels liés à sa consommation.

Que sait-on des poires ?

La poire est le fruit du poirier, un arbuste appartenant au genre Pyrus. Elle est originaire des régions côtières et tempérées de l’Ancien Monde, de l’Europe occidentale, de l’Afrique du Nord et de l’Asie orientale. C’est un arbre de taille moyenne, atteignant 10 à 17 mètres de haut, avec une cime haute et étroite.

Les feuilles sont alternativement disposées, simples et longues de 2 à 12 centimètres. Elles ont une couleur vert brillant chez certaines espèces et sont densément couvertes de poils argentés chez les autres. La forme de la feuille varie de l’ovale large au lancéolé étroit.

La plupart ont des feuilles caduques mais une ou deux espèces de l’Asie du Sud-est ont des feuilles persistantes. La plupart sont résistantes au froid et supportent des températures comprises entre -25 ° C et -40 ° C en hiver, à l’exception des espèces à feuilles persistantes, qui ne tolèrent que des températures allant jusqu’à environ -15 °C.

Environ 3000 variétés de poiriers sont cultivées dans le monde entier. L’arbre se propage normalement en greffant une variété sélectionnée sur un porte-greffe. Les porte-greffes produisent des arbres plus petits, ce qui est souvent souhaitable dans les vergers commerciaux ou les jardins domestiques. Pour les nouvelles variétés, les fleurs peuvent être croisées afin de préserver ou de combiner les traits souhaitables.

Trois espèces représentent la grande majorité de la production de fruits comestibles :

  • la variété européenne (Pyrus communis subsp. Communis) cultivée principalement en Europe et en Amérique du Nord
  • la variété blanche de Chine (Pyrus × bretschneideri)
  • la variété Nashi (Pyrus pyrifolia)

Le fruit est généralement étroit au sommet et plus large vers le bas. Cependant, ce n’est pas le moyen de le déterminer. Certaines ont la même forme que les pommes. L’aspect de la chair est également similaire à celui des pommes, bien que sa consistance soit légèrement plus granuleuse. C’est l’une des différences les plus évidentes entre les deux fruits, mis à part le goût.

Histoire et production de la poire

Les poires sont originaires de Chine, d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie. Et il existe des preuves de leur consommation depuis la préhistoire. Elles font partie de nombreux régimes depuis des milliers d’années et ont été trouvées dans la littérature celtique, l’histoire romaine et les traditions chinoises. Elles peuvent facilement pousser dans des endroits au climat tempéré et frais, ce qui les rend très faciles à cultiver.

Ce fruit à forte valeur nutritionnelle était cultivée par les Romains, qui mangeaient les fruits crus ou cuits. Dans son livre L’histoire naturelle, Pline recommande de les mijoter avec du miel. Le livre de cuisine romain De re coquinaria propose une recette pour une patine à la compote de poire ou un soufflé.

À l’échelle mondiale, la Chine est devenue le plus grand producteur de poire à forte valeur nutritionnelle. Le pays produit actuellement environ 15,5 millions de tonnes, soit près des trois quarts de la production mondiale. Parmi les 5,5 millions de tonnes restantes, 2,7 proviennent d’Europe, 1,1 d’Argentine et du Chili, 0,8 des États-Unis et des quantités moindres de la Nouvelle-Zélande, de la Corée du Sud et d’autres pays.

Valeur nutritionnelle d'une poire
Valeur nutritionnelle d’une poire

Quelle est la valeur nutritionnelle d’une poire ?

Les poires sont parmi les fruits les plus populaires au monde et cela n’est pas étonnant. Elles constituent une excellente source de fibres et ne contiennent ni sodium, ni lipides, ni cholestérol. C’est beaucoup de nutriments dans un emballage sucré et juteux. Manger une variété de fruits et de légumes est le fondement d’un mode de vie sain, et les poires font partie des délices que vous pouvez incorporez dans votre menu.

Une poire moyenne n’est pas qu’un simple fruit, elle est également une excellente source de fibres, une bonne source de vitamine C. Elle fournit 190 mg de potassium. Les fibres et le potassium en particulier sont considérés comme des nutriments clé en termes de santé publique. Un fruit frais de taille moyenne contient environ 10 à 12% de l’apport nutritionnel recommandé en vitamine C (également appelé acide ascorbique).

Avec plus de cinq grammes de fibres dans chaque fruit de taille moyenne, les poires sont l’aliment ultime. En manger est un excellent moyen de couvrir vos besoins journaliers. Les fibres ne contiennent aucune calorie digestible. Ce sont des éléments nécessaire à un régime alimentaire sain, car ils contribuent à maintenir une glycémie saine.

En plus de la vitamine C, les pelures de ce fruit riche en protéines contiennent également des phytonutriments importants. Cela inclut les polyphénols, les acides phénoliques et les flavonoïdes. Ceux-ci se trouvent principalement dans la peau et peuvent aider à prévenir la formation de maladies. Alors ne pelez pas vos fruits!

Quelles sont les bienfaits de la consommation des poires ?

Ces fruits riches en protéines regorgent de nutriments bénéfiques pour la santé, tels que les fibres alimentaires, les antioxydants, les minéraux et les vitamines. La force antioxydante totale mesurée de ce fruit est de 2941 µmol TE/100 g.

Les poires sont une bonne source de fibres alimentaires. 100 g de ce fruit à forte valeur nutritionnelle fournissent 3,1 g ou 8% de fibres par 100 g. Une consommation régulière de ce fruit peut ainsi offrir une protection contre le cancer du côlon.

La plupart de ces fibres sont constituées d’un polysaccharide non soluble, qui agit comme un laxatif dans l’intestin. De plus, ses fibres granuleuses se lient aux toxines et aux composés cancérigènes du côlon, protégeant ainsi la membrane muqueuse intestinale du contact avec ces composés.

En outre, c’est un fruit à très faible teneur en calories; qui ne fournit que 57 calories par 100g. Un régime hypocalorique mais riche en fibres peut aider à réduire considérablement le poids corporel, ainsi que les taux de cholestérol LDL dans le sang.

Ces fruits à forte valeur nutritionnelle contiennent de bonnes quantités de vitamine C. 100 grammes de fruits frais fournissent environ 7% de la dose quotidienne recommandé. Ce sont des sources modestes de phytonutriments antioxydants tels que le β-carotène, la lutéine et la zéaxanthine. Ces composés, ainsi que les vitamines C et A, aident le corps à se protéger des radicaux libres nocifs.

Le fruit est une bonne source de minéraux tels que le cuivre, le fer, le potassium, le manganèse et le magnésium, ainsi que de vitamines du complexe B telles que les folates, la riboflavine et la pyridoxine (vitamine B-6).

Bien que peu documentées, ces fruits font partie des fruits les moins allergènes. Pour la même raison, elles sont parfois recommandées par les professionnels de la santé comme une alternative sûre pour la préparation de produits alimentaires chez les personnes allergiques.

Elles ont été suggérées comme ingrédients dans divers médicaments traditionnels destinés au traitement de la colite, des troubles chroniques de la vésicule biliaire, de l’arthrite et de la goutte.

Quelles sont les propriétés thérapeutiques ?

Très nutritives, les poires sont des fruits qui ont été largement utilisés dans le monde entier. Elles sont appréciées pour leur saveur délicieuse depuis les temps anciens. Elles peuvent contribuer à la perte de poids, améliorer la digestion et la santé cardiaque, réguler les niveaux de liquides dans le corps et à réduire la pression artérielle.

Elles augmentent également les capacités cognitives, favorisent la cicatrisation des plaies et la réparation des tissus et peuvent aider à prévenir le cancer. Nutritives et délicieuses, les poires aident à prévenir les anomalies congénitales. Elles renforcent le système immunitaire et réduisent l’inflammation.

Ces fruits à la valeur nutritionnelle exceptionnelle augmentent le métabolisme, améliorent la circulation, protègent contre l’ostéoporose et aident à soigner la peau, les yeux et les cheveux.

Amélioration de la digestion

Une étude menée par Joanne Slavin, professeure à l’Université du Minnesota, a conclu que ces fruits sont une excellente source de fibres alimentaires.

Bien qu’une seule portion fournisse 18% des besoins quotidiens en fibres, elles peuvent également être un puissant agent d’amélioration de la santé digestive. La majeure partie de la fibre est un polysaccharide non soluble, ce qui signifie qu’elle agit comme un agent de charge dans les intestins.

Cette fibre accumule les aliments et ajoute du volume, facilitant ainsi leur passage dans les intestins. De plus, elle stimule la sécrétion des sucs gastriques et digestifs. Elle régule également les selles et réduit les risques de constipation, de diarrhée et de selles molles.

En outre, la nature granuleuse de la fibre de poirier l’aide à se lier aux agents cancérigènes et aux radicaux libres du côlon, protégeant ainsi l’organe de leurs effets néfastes.

Perte de poids

L’une des préoccupations à propos des fruits est la teneur en calories. Bienheureusement, ce sont l’un des fruits les moins caloriques. Un fruit moyen a un peu plus de 100 calories, ce qui correspond à 5% de l’apport calorique quotidien. Cependant, la supplémentation nutritionnelle qu’elles vous procurent est immense et la fibre vous donne le sentiment d’être rassasiée. Ceci est confirmé par une étude publiée dans la revue Appetite. Par conséquent, les personnes qui essaient de perdre du poids se tournent bien souvent vers ces fruits pour en avoir pour leur argent.

Activité antioxydante

Comme beaucoup d’autres fruits, les poires sont très riches en antioxydants, comme la vitamine C, qui combattent diverses maladies et affections dans le corps. Une recherche menée en 2003 sur l’activité antioxydante de ce fruit a révélé que celui-ci contient une quantité remarquable de vitamine C. Les antioxydants agissent pour éliminer les radicaux libres qui s’accumulent dans le corps après le métabolisme cellulaire.

Ces radicaux libres mutent l’ADN de cellules saines en cellules cancéreuses et peuvent causer un certain nombre d’autres conditions dévastatrices. La vitamine C, la vitamine A, ainsi que les flavonoïdes tels que le bêta-carotène, la lutéine et la zéaxanthine, sont tous présents dans les poires, et peuvent aider à débarrasser le corps des radicaux libres.

Lutte contre les cancers

Les antioxydants sont avant tout loués pour leurs activités anti-cancérigènes, et les poires, qui contiennent beaucoup d’antioxydants, ont été associées à la prévention du cancer. Un groupe de chercheurs dirigé par Margaret E. Wright et al. A constaté que la consommation de ce fruit était inversement proportionnelle au risque de cancer du poumon chez les hommes. Une autre étude publiée dans l‘International Journal of Cancer a révélé que ces fruits pourraient contribuer à réduire le risque de cancer du poumon.

Renforcement de l’immunité

L’American Journal of Clinical Nutrition a conduit une étude complète qui montre les avantages de la vitamine C dans l’amélioration de l’immunité. Les poires sont riches en antioxydants et en vitamine C, des éléments qui sont bénéfiques pour stimuler la production de globules blancs. Elles sont également connues pour renforcer le système immunitaire, ce qui contribue à éliminer des conditions telles que le rhume, la grippe et d’autres maladies bénignes.

Ces fruits sont également une source abondante de potassium, ce qui signifie qu’elles peuvent avoir un impact significatif sur la santé cardiaque. En effet, le potassium est un vasodilatateur bien connu. Il réduit la pression artérielle, ce qui réduit à son tour la pression sur l’ensemble du système cardiovasculaire et empêche les caillots de se former. En outre, il augmente le flux sanguin vers toutes les parties du corps, ce qui oxygène les organes et améliore leur fonctionnement.

Une pression artérielle basse est également liée à un risque moins élevé de maladies cardiovasculaires telles que l’athérosclérose, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Le potassium agit également comme un régulateur de fluide dans le corps, ce qui signifie qu’il garde le corps hydraté et assure l’équilibre des fluides essentiels dans les cellules et les organes. Sans le potassium, nombre de nos fonctions essentielles seraient soit ralenties, soit complètement arrêtées.

Combien de calories dans une poire ?
Combien de calories dans une poire ?

Quelle est la teneur en protéines, calories, glucides et lipides de ce fruit ?

La science moderne nous apprend que la teneur exceptionnelle en minéraux, en vitamines et en composés organiques des espèces de poires est à la base de son potentiel sanitaire énorme. Certains de ces composants actifs et efficaces sont le potassium, la vitamine C, la vitamine K, les composés phénoliques, le folate, les fibres alimentaires, le cuivre, le manganèse, le magnésium et les vitamines du complexe B.

Teneur en vitamines

Ce fruit est réputé pour sa richesse exceptionnelle en vitamines essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. On y trouve entre autres :

  • la bétaïne (0,2 mg)
  • la choline (5,1 mg)
  • la niacine (0,161 mg)
  • l’acide pantothénique (0,049 mg)
  • la riboflavine (0,026 mg)
  • la thiamine (0,012 mg)
  • la vitamine A (25,00 UI)
  • la vitamine B6 (0,029 mg)
  • la vitamine C (4,3 mg)
  • la vitamine E (0,12 mg)
  • la vitamine K (4,4 mcg)

Teneur en protéines

100 grammes de ce fruit contiennent 0,36 g de protéines, soit 1% des apports journalier recommandés. Dans les détails, nous avons :

  • l’alanine (0,014 g)
  • l’arginine (0,010 g)
  • l’acide aspartique (0,105 g)
  • la cystine (0,002 g)
  • l’acide glutamique (0,030 g)
  • la glycine (0,013 g)
  • l’histidine (0,002 g)
  • l’isoleucine (0,011 g)
  • la leucine (0,019 g)
  • la lysine (0,017 g)
  • la méthionine (0,002 g)
  • la phénylalanine (0,011 g)
  • la proline (0,021 g)
  • la sérine (0,015 g)
  • la thréonine (0,011 g)
  • le tryptophane (0,002 g)
  • la tyrosine (0,002 g)
  • la valine (0,017 g)
Quelle part de protéine dans une poire ?
Quelle part de protéine dans une poire ?

Teneur en glucides et en lipides

Très faible en calories, ce fruit ne contient que 15,3 grammes de glucides et 0,14 grammes de lipides. On y retrouve 3,1 grammes de fibres et 9,75 grammes de sucres, dont le Fructose (6.42 g), le glucose (2.60 g) et le sucrose (071 grammes). Les acides gras polyinsaturés et les acides gras monoinsaturés constituent l’essentiel des lipides avec des valeurs respectives de 0,094 et 0,084 grammes.

Quels sont les effets secondaires potentiels de la consommation de la poire ?

La poire peut provoquer des allergies chez certaines personnes. Elle peut également soulever des problèmes digestifs tels que ballonnements ou diarrhée, chez les personnes sensibles aux aliments riches en polysaccharides à chaînes courtes. Cela est dû à certains types de glucides qui peuvent être difficiles à digérer correctement.

Les professionnels de la santé recommandent très souvent les poires car elles sont considérées comme un fruit hypoallergénique. Par rapport à de nombreux autres fruits (comme ceux à noyau ou les baies), une personne a beaucoup moins de problèmes de digestion ou de réactions allergiques en mangeant une poire. Cela en fait un bon choix même pour les nourrissons.

Bien que la poires présente de nombreux avantages, elle contiennent, comme tous les fruits, du sucre. Il vaut mieux de la consommer avec modération. Incluez-les dans le cadre d’un régime également riche en légumes, en graisses saines et en protéines. La quantité de fruits qui vous convient dépend de quelques facteurs.

Ceux-ci incluent votre niveau d’activité physique, vos antécédents médicaux et votre poids actuel. Prévoyez de manger des poires (et tous les fruits) avec modération. Pour tirer le maximum d’avantages des poires, mangez-les toujours avec leur peau et limitez la quantité de jus de poire que vous consommez.


Sources

http://www.whfoods.com/genpage.php?tname=foodspice&dbid=28#healthbenefits https://www.nutritionvalue.org/Pears%2C_raw_nutritional_value.html
Pear Nutrition
https://www.nutrition-and-you.com/pears.html
11 Surprising Benefits of Pears
https://foodfacts.mercola.com/pears.html https://www.verywellfit.com/pears-nutrition-facts-calories-and-health-benefits-4114350 https://draxe.com/pear-nutrition/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.